Pour vous, qui suis-je?

Dans notre société, cette question est devenue presque obsessionnelle, si l’on regarde le nombre de sondage de popularité qui remplissent notre quotidien ! Et chacun de nous, ne cherchons-nous pas aussi à savoir ce que les gens pensent de notre propre personne?
Mais Jésus est loin de toutes ces préoccupations. Il nous interpelle aujourd’hui sur notre manière de croire, de découvrir qui est le Fils de Dieu… Comment les gens ont compris ses paroles de Miséricorde, paroles témoignant de son Amour, de sa Tendresse? Comment ont-ils compris son attitude auprès des malades et des pauvres?…

En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. » Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ. Mt 16, 13-20

Les gens qui ont cotoyé Jésus ont vu en Lui un prophète du passé, mais aucun, jusqu’à Pierre, n’a vu le Messie. Chacun a une idée de qui est Jésus, mais tous, nous avons des difficultés à reconnaitre qu’il est différent de l’idée que je me suis faite de Lui, de par notre histoire, notre éducation…

Ah ! je le sens plus que jamais Jésus est altéré, il ne rencontre que des ingrats et des indifférents parmi les disciples du monde et parmi ses disciples à lui, il trouve, hélas ! peu de cœurs qui se livrent à lui sans réserve, qui comprennent toute la tendresse de son Amour infini. Ms B, 1v°

Pour Thérèse, qui est Jésus ? Elle l’affirme avec force:

Le Christ est mon Amour, Il est toute ma vie,
Il est le Fiancé qui seul ravit mes yeux
Aussi j’entends déjà de sa douce harmonie
Les sons mélodieux. PN 26

Reconnaitre qui est Jésus est le chemin de toute une vie ! Seule la foi peut nous faire pressentir qui est vraiment Jésus, et petit à petit nous dévoiler son vrai visage… Dans l’évangile de Matthieu, juste après ce dialogue avec ses disciples, Jésus va partir à Jérusalem où il sera crucifié. Là nous sera dévoilé son vrai visage, par sa mort sur la Croix, et sa Résurrection.
Dans la Sainte Face, Thérèse voit la révélation de l’Amour infini de Jésus. Traversant une lourde épreuve familiale, Thérèse écrit à sa sœur Céline:

Jésus brûle d’amour pour nous… Regarde sa Face adorable!… Regarde ces yeux éteints et baissés!… regarde ces plaies… Regarde Jésus dans sa Face… Là tu verras comme il nous aime. LT 87

 

Avec Thérèse, osons prendre le temps de contempler ce visage, de contempler le Christ en Croix: Jésus a fait cela pour moi…
Et gardons au coeur la certitude que toute cette souffrance sera vaincue dans la Résurrection…