Vous serez thérésiennes ou vous ne serez pas. P. Martin

Actualités

  • Un nouveau Conseil pour 6 ans

    Confiance et audace pour la nouvelle équipe : autour de Sr Laurence réélue Supérieure générale, les Conseillères élues : Sr Béatrice, Sr Maïté et Sr Caroline.  

    […]
  • Chapitre des Sœurs Oblates de Ste Thérèse

    Mercredi 1er Juin, toutes les Sœurs Oblates de Ste Thérèse se rassemblent à la Chapelle de la Maison Mère pour vivre l’ouverture du Chapitre Général 2022. « Viens, Esprit Saint, viens en nos cœurs Et envoie du haut du ciel un rayon de ta Lumière » Après avoir invoqué l’Esprit Saint, Sœur Laurence, Supérieure générale, appelle chaque Sœur et lui remet la prière composée pour cette étape importante de la vie de la Congrégation. Suite à la célébration, un temps de travail commence pour les Sœurs délibérantes. Merci à chacune, chacun de nous accompagner par votre prière. « Viens en nous, viens Père des pauvres, viens dispensateur des dons, Viens, Lumière de nos cœurs. Veni Sancte Spiritus »

    […]

L’Evangile avec Thérèse

  • Dimanche 3 juillet 2022 – 14ème dim tps ord

    « La moisson est abondante » …et le Seigneur donne les moyens de la mission. Il envoie les disciples deux par deux pour avoir la possibilité d’échanger, de relire et de partager dans les moments difficiles. Et Il ne les laisse pas seuls et prend soin de les former. En ce temps-là, parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore 72, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison.’ S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : ‘Le règne de Dieu s’est approché de vous.’ » Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites : ‘Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.’ Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville. » Les 72 disciples revinrent tout joyeux, en disant : « Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom. » Jésus leur dit : « Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair. Voici que je vous ai donné le pouvoir d’écraser serpents et scorpions, et sur toute la puissance de l’Ennemi : absolument rien ne pourra vous nuire. Toutefois, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. » Lc 10, 1-12.17-20 Chacun de nous est envoyé pour annoncer l’Amour et  la Paix de Dieu. Jésus veut avoir besoin de nous pour sauver les âmes. Lisons un extrait d’une lettre de Thérèse adressée à Céline : Dernièrement il m’est venu une pensée que j’ai besoin de dire à ma Céline. C’est un jour que je pensais à ce que je pouvais faire pour sauver les âme, une parole de l’évangile m’a montré une vive lumière. Autrefois Jésus disait à ses disciples en leur montrant les champs de blé mûrs : « Levez les yeux et voyez comme les campagnes sont déjà assez blanches pour être moissonnées», et un peu plus tard : «A la vérité la moisson est abondante mais le nombre des ouvriers est petit; demandez donc au maître de la moisson qu’Il envoie des ouvriers.» Quel mystère !… Jésus n’est-Il pas tout-puissant ? les créatures ne sont-elles pas à celui qui les a faites ? Pourquoi Jésus dit-Il donc : « Demandez au maître de la moisson qu’Il envoie des ouvriers» ? Pourquoi ?… Ah ! c’est que Jésus a pour nous un amour si incompréhensible qu’Il veut que nous ayons part avec lui au salut des âmes. Il ne veut rien faire sans nous. Le créateur de l’univers attend la prière d’une pauvre petite âme pour sauver les autres âmes rachetées comme elle au prix de tout son sang. Notre vocation à nous ce n’est pas d’aller moissonner dans les champs de blés mûrs. Jésus ne nous dit pas : «Baissez les yeux, regardez les campagnes et allez les moissonner.» Notre mission est encore plus sublime. Voici les paroles de notre Jésus : «Levez les yeux et voyez.» Voyez comme dans mon Ciel il y a des places vides, c’est à vous de les remplir, vous êtes mes Moïse priant sur la montagne, demandez-moi des ouvriers et j’en enverrai, je n’attends qu’une prière, un soupir de votre cœur !… L.T. 135

    […]
  • Dimanche 26 juin 2022 – 13ème dim tps ord

    Soyons des « passeurs de vie »! Laissons les morts enterrer leurs morts. Autrement dit, ne nous laissons pas retenir par les affaires de ceux qui sont spirituellement morts car Jésus seul peut donner la Vie. S’engager à la suite du Christ, c’est être prêt à couper des ponts avec notre vie passée et à porter nos regards et nos cœurs sur le chemin qu’Il nous invite à prendre. Sommes-nous prêts ? Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem. Il envoya, en avant de lui, des messagers ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? » Mais Jésus, se retournant, les réprimanda. Puis ils partirent pour un autre village. En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » Lc 9, 51-62 Emerveillée et bouleversée par l’amour fou du Christ qui l’a saisie, Thérèse n’a plus qu’un désir : ‘vivre d’amour’ Il était fou notre Bien-Aimé de venir sur la terre chercher des pécheurs pour en faire ses amis, ses intimes, ses semblables, Lui qui était parfaitement heureux avec les deux adorables personnes de la Trinité !… Nous ne pourrons jamais faire pour lui les folies qu’Il a faites pour nous, et nos actions ne mériteront pas ce nom, car ce ne sont que des actes très raisonnables et bien en dessous de ce que notre amour voudrait accomplir….LT 169 Mon désir est de toujours faire la volonté de Jésus ! LT 74 Vivre d’Amour, quelle étrange folie!» Me dit le monde, «Ah! cessez de chanter, Ne perdez pas vos parfums, votre vie, Utilement sachez les employer!…» T’aimer, Jésus, quelle perte féconde !… Tous mes parfums sont à toi sans retour, Je veux chanter en sortant de ce monde : «Je meurs d’Amour!» PN 17,13

    […]

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Si vous désirez recevoir nos dernières actualités, cliquez ici !

En direct du Vatican

Coup de Coeur

  • La Fraternité Ste Thérèse des Landes, au Carmel

    JOIE Quelle joie de vivre notre dernière Fraternité 2021.22 accueillis par les Carmélites de St Sever ! « Je suis encore sous le charme, toute émue de cette rencontre avec les Sœurs au parloir » écrit Sylvie. PAIX Une journée ensoleillée sous toute ses formes qui commença par un partage de vie : partage de nos joies, de nos questions, de nos soucis.  Comment ai-je vécu cela dans le sillage de Ste Thérèse ? « Venez à moi, vous tous qui peinez, et moi, je vous procurerai le repos », lisions nous à la Chapelle durant l’office du milieu du jour. N’est-ce pas là un trésor pour vivre l’aujourd’hui avec Thérèse, notre amie ? SOURIRE « Je suis heureux de ces moments ensemble… » nous dit Bruno. Quelle chance de pouvoir partager avec les Carmélites : mieux se connaître, se reconnaitre, recevoir la vie, nos vies, nos parcours les uns des autres, sans oublier les fou rire et les sourires. En cet après-midi, Thérèse de l’enfant Jésus, Thérèse d’Avila, Elie, St Joseph et la Vierge Marie étaient des nôtres en ce parloir bienheureux ! A-VENIR Puis le temps était venu d’entrer plus profondément dans la grande prière de Thérèse : l’acte d’offrande. Mais là, le temps était trop court ! Nous poursuivrons, en Septembre, chez Bruno et Nathalie, à Biscarrosse. Notre projet 2022 ? Cinq jours de Pèlerinage à Lisieux, chez nos Sœurs Oblates de Ste Thérèse, accueillie par la Fraternité du Calvados. Merci André de commencer déjà à préparer cette venue. « Bonne assemblée capitulaire mes Sœurs » écrit Marie-Agnès Bel été à chacune, chacun et à bientôt, avec vous, chez nous ? 

    ...

Pour les personnes agées…