Notre Congrégation des Sœurs Oblates de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus est née de la rencontre de trois désirs:

– celui du Père Gabriel Martin,  missionnaire passionné pour l’annonce de l’Evangile.

– celui de Béatrix Douillard, qui désire se mettre totalement au service du Seigneur.

– celui de Ste Thérèse. N’a-t-elle pas dit deux mois avant sa mort :

         .   
 «Je sens …que ma mission va commencer, ma mission de faire aimer le bon Dieu comme je l’aime, de donner ma petite voie aux âmes… Le Bon Dieu ne me donnerait pas ce désir de faire du bien sur la terre après ma mort, s’il ne voulait pas le réaliser…»

Au soir de sa vie, le Père Gabriel Martin nous rappelait :

“C’est… de ce sublime désir de notre chère Sainte, que votre Congrégation est née… » 

Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, Carmélite, contemplative, inspiratrice d’une vie religieuse apostolique : voilà qui peut sembler étonnant !

Pourtant, une cinquantaine d’Instituts répartis sur les cinq continents vivent de la spiritualité de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et poursuivent sa mission selon leur charisme propre.

En France,  les Sœurs Oblates de Ste Thérèse sont l’une de ces Congrégations.

Fondateurs_01Notre_histoire_02Il_y_a_80_ans