Dès 1926, après un échange de lettres avec Béatrix, le P. Gabriel Martin écrit :

“De petites âmes missionnaires de l’Amour Miséricordieux ! Oui, c’est bien sous cet aspect que l’œuvre m’apparaît de manière définitive. … des âmes entièrement vouées à cet Amour pour l’honorer, l’attirer à elles et l’aider à se répandre sur le monde. »

Telle est la vocation et la mission de la Congrégation des Sœurs Oblates de Ste Thérèse : poursuivre la mission de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus : en petites communautés, proches des gens et dans des services et activités diverses.