Le Christ veille sur chacun de nous !

Alors qu’Il s’apprête à entrer dans sa Passion, avec quelle tendresse et quel Amour, Jésus prie pour tous ceux que le Père Lui a confiés. Laissons-nous entrainer dans sa prière :

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. » Jn 17, 11b-19

Ste Thérèse, en juillet 1897, sait qu’elle va bientôt mourir. Comme toujours, elle ne manque pas d’audace avec Jésus, Celui à qui elle a donnée toute sa vie. Elle ose donc s’approprier ses paroles pour en faire sa propre prière. A la suite du Christ, elle nous entraine à prier pour tous ceux qui nous sont confiés :

Oui Seigneur, voilà ce que je voudrais répéter après vous, avant de m’envoler en vos bras. C’est peut-être de la témérité ? Mais non, depuis longtemps vous m’avez permis d’être audacieuse avec vous… Vous m’avez dit : «Tout ce qui est à moi est à toi.» Vos paroles, ô Jésus, sont donc à moi et je puis m’en servir pour attirer sur les âmes qui me sont unies les faveurs du Père Céleste.
Mais, Seigneur, lorsque je dis qu’où je serai, je désire que ceux qui m’ont été donnés soient aussi, je ne prétends pas qu’ils ne puissent arriver à une gloire bien plus élevée que celle qu’il vous plaira de me donner, je veux demander simplement qu’un jour nous soyons tous réunis dans votre beau Ciel. Ms C, 34v°

Avec Ste Thérèse, prions pour tous ceux qui nous sont chers :

Que le Seigneur leur donne sa grâce afin qu’Ils découvrent l’Amour du Christ,
qu’ils deviennent chaque jour plus proches de Lui, et ainsi, de leurs frères…
jusqu’au jour où, tous, nous pourrons vivre pleinement cet Amour,
unis à Jésus “dans un face à face éternel”…