Venez à Lui !
Venez sans peur, dans une confiance totale et une ouverture sans réserve à l’amour du Christ, et vous recevrez le repos. Jésus nous en fait la promesse ! Ainsi, les évènements éprouvants de notre vie : déceptions, maladies, échecs, deuils, … peuvent nous ébranler sans entamer la certitude profonde que Dieu les traverse avec nous.

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.
Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » Mt 11, 25-30
 
Ste Thérèse a expérimenté ce repos dont parle l’Évangile et qui met fin à tout sentiment d’inquiétude, aux soucis, aux tensions. Il s’agit de consentir et de s’abandonner comme les “tout-petits” en faisant la volonté de Jésus. Elle en a d’abord demandé la grâce : 
… pour obtenir cette grâce de votre infinie miséricorde, je vous répèterai bien souvent : “O Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre!” Pri 20
 
Ah ! je connais Celui qui demandait à boire 
Il est Le Don de Dieu, la source de la gloire (…)
C’est Lui qui nous a dit : «Venez à moi.»

«Venez à moi, pauvres âmes chargées
Vos lourds fardeaux bientôt s’allégeront
Et pour jamais étant désaltérées
De votre sein des sources jailliront.» PN 24,10-11

 

Rappelle-toi que ta volonté sainte
est mon repos, mon unique bonheur
je m’abandonne et je m’endors sans crainte
entre tes bras, ô mon divin sauveur… PN 24,32 

A la fin de sa vie, on retrouve souvent ces expressions de Jésus dans les conseils prodigués par Thérèse. Le vrai repos se trouve finalement “dans les bras de Jésus”. Là se révèlent toute la dynamique de sa foi et de son chemin spirituel.
Que votre vie soit toute d’humilité et d’amour afin que bientôt vous veniez où je vais : dans les bras de Jésus ! LT 264
Elle laisse résonner ces mots dans son cœur :
“Apprenez de moi que je suis doux et et humble de cœur”; alors j’ai la paix, selon la douce promesse : …”et vous trouverez le repos de vos âmes”. CJ 15.5.3