Sr Béatrice nous donne quelques échos :

De belles rencontres tout en couleurs !

Lors de la journée des migrants, j’ai la joie de rejoindre les personnes qui ont migré en France lors de la journée des migrants. Régulièrement, ils se retrouvent pour prier ensemble. La prière est véritablement une arme pour tous. Ils aiment prier dans leur langue d’origine ce qui leur permet de s’exprimer correctement et sans hésitation.

Ils ont besoin de ces rencontres pour se soutenir. Le poids psychologique et émotionnel de « l’exil » est lourd à porter seul et la solitude s’installe vite. L’adaptation dans la société française est un défi encore plus grand à relever. En les écoutant, j’ai eu l’impression que ce genre de rassemblements est le seul lieu où ils se sentent chez eux.

En tant que Sœur Oblate de Sainte Thérèse, leur situation me rappelle et me renvoie à l’universalité de l’Amour de Dieu pour tous les hommes quelle que soit leur situation. Et en même temps elle est une manière concrète d’entrer dans le désir de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus qui voulait annoncer l’Évangile “jusqu’aux extrémités de la terre”.

Ce jour-là j’étais vraiment aux extrémités de la terre au milieu d’une variété de peuples, de couleurs, de langues au cœur des landes.

Sœur Béatrice

Retrouvez la chaude ambiance de cette journée :