Tenez-vous prêt !

Pendant ce temps de l’Avent, pour nous préparer à accueillir l’Enfant-Jésus, laissons résonner quelques mots dans nos cœurs tout au long de ces semaines ; ils baliseront le chemin nous conduisant à la Rencontre de notre Sauveur.

IL VIENT LE  SAUVEUR… “TENEZ-VOUS PRÊTS…” Dieu s’invite dans notre vie au moment où nous ne nous y attendons pas ! Combien de récits de conversion en témoignent ! Se tenir prêt en étant tout entier à son “ouvrage”, dans le moment présent, mais le cœur aux aguets pour reconnaître celui qui vient à l’improviste, le cœur prêt à ouvrir la porte au Fils de l’homme, c’est à dire à Jésus Sauveur, dont le seul désir est de nous faire partager sa vie. Qu’allons-nous entreprendre pour Lui faire de la place?

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a Dieu_vienttous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme. Alors deux hommes seront aux champs :l’un sera pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée.
Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. » Mt 24,37-44

Au Carmel, du temps de Thérèse, seules les Carmélites assistaient à la cérémonie de profession religieuse, qui scelle l’alliance entre la Sœur et son Seigneur. Pour cet événement, Thérèse, sous forme humoristique a écrit un faire-part d’invitation à ses noces “avec Jésus le Verbe de Dieu”. Et elle termine :

Veiller_avec_ThereseN’ayant pu vous inviter à assister à la bénédiction nuptiale qui leur a été donnée sur la montagne du Carmel (la cour céleste seule y étant admise), vous êtes néanmoins priés de vous rendre au retour de noces qui aura lieu demain jour de l’Eternité, auquel Jésus fils de Dieu viendra sur les nuées du Ciel pour juger les vivants et les morts (l’heure étant encore incertaine vous êtes invités à vous tenir prêts et à veiller). L.T. 118

Thérèse nous encourage à nous tenir prêts… pour participer au retour des noces du Fils de l’homme avec elle mais aussi avec l’humanité toute entière et donc chacun de nous. Mais comment se tenir prêts ? St Paul nous donne la réponse :

Frères, vous le savez : c’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière. Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches, sans rivalité ni jalousie, mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ.  Rm 13, 11-14a

Ensemble, entrons dans ce temps de l’Avent ! Tenons-nous prêts…