Si le Seigneur disparait de la vue des apôtres, c’est pour être présent auprès d’eux d’une manière nouvelle: “Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière.” Jn 14,13

Préparons nos cœurs à accueillir l’Esprit de Pentecôte… Le Père Martin, notre fondateur, nous a tracé un chemin. Nous vous le partageons.

  • 1er jour: Videz-vous de tout ce qui n’est pas Dieu…

Videz-vous...

Jésus dit à ses apôtres : « Vous allez recevoir l’Esprit de Vérité qui vous enseignera toutes choses. » Jésus était capable de les instruire lui-même, Lui qui est la Sagesse éternelle, infinie, mais c’est l’œuvre de l’Esprit-Saint…

« Ceux qui sont conduis par l’Esprit-Saint sont les vrais enfants de Dieu. » Un saint, c’est une âme entièrement livrée à l’Esprit-Saint, une âme dans laquelle Il est entièrement le Maître, qu’Il gouverne à son gré…

Qu’est-ce qui attire l’Esprit-Saint dans une âme ? Le désir qu’on a de le recevoir… « Ouvre ta bouche, moi je l’emplirai » …Désirez, désirez grandement, ardemment recevoir la visite de l’Esprit-Saint et Il viendra…Ouvrez votre âme toute grande, il ne doit y avoir aucun repli qui ne soit pas livré… toutes les prières de ce temps commencent par « Venez Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles… » – Venez dans mon cœur, remplissez-le, agrandissez-le. »

Videz-vous de ce qui n’est pas Dieu… Soyez d’une manière habituelle, plus recueillies, plus attentives à la présence de l’Esprit-Saint en vous…Faîtes-vous des âmes profondes, vides qu’Il remplira…

N’oubliez pas que les apôtres étaient avec la Sainte Vierge. C’est elle qui présidait leur assemblée et qui a attiré l’Esprit-Saint… resserrez votre union avec elle…

Demandez aussi à votre Sainte Patronne qu’elle vous obtienne une large participation aux grâces de l’Esprit-Saint… Demandez cette grâce les unes pour les autres, pour toutes vos Sœurs, celles de la Maison-Mère et celles des fondations, pour vos frères les Missionnaires. Rien ne vaut la prière unanime, et plus votre prière sera fervente plus vous attirerez en vous l’Esprit de Vérité et d’Amour.

  • 2e jour: Demandez l’Esprit de Vérité

Demandez l'Esprit de Vérité

Jésus dit à ses apôtres : « Je vous enverrai l’Esprit de vérité … » – « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais c’est trop fort pour vous. Quand l’Esprit-Saint sera venu, Il vous enseignera toute vérité. » Jésus est venu sur la terre pour rendre témoignage à la vérité. Dans la mesure où l’Esprit-Saint règne dans votre âme, Il vous donne l’intelligence des choses de Dieu…

Avoir l’Esprit de foi en tout, c’est cela qui s’appelle posséder l’Esprit de vérité… Que votre prière soit pour demander l’Esprit de vérité.

  • 3e jour: S’offrir à l’Esprit Saint

S'offrir à l'Esprit Saint

La création du monde est attribuée au Père, parce qu’elle est une œuvre de puissance. Mais il est une autre création attribuée au Saint Esprit : la création de l’être divin en nous.

L’Esprit-Saint intervient et dans notre intelligence, il greffe une nouvelle manière de voir et de comprendre, c’est la FOI. Il met dans la volonté l’amour des biens célestes et le désir de les posséder : c’est l’ESPERANCE… Il lui donne une nouvelle puissance d’aimer Dieu à la manière dont Il s’aime Lui-même : c’est la CHARITE.

Sainte Thérèse avait une Foi très vive…une grande Espérance et son âme s’ouvrait à la Charité… Elle peut vous servir d’exemple. Je vous signale 3 points qui ont aidé en elle l’œuvre du Saint-Esprit : – elle a été attentive à sa voix, – elle y a été docile, – elle y a correspondu généreusement. Son acte d’Offrande est une offrande à l’Esprit-Saint, puisqu’elle s’offre à l’Amour et c’est l’Esprit-Saint qui est l’Amour en Dieu…

  • 4e jour: Le Saint Esprit, le “doux hôte de notre âme”

le doux hôte de notre âme

L’Esprit-Saint est présent et agissant dans les âmes…Il est continuellement présent dans l’âme fidèle qu’Il doit éclairer, relever, vivifier, réchauffer.

Etant son hôte, Il habite vraiment en elle, comme un ami chez son ami, comme un père chez son enfant. Dans l’hymne au Saint Esprit, Il est nommé « le doux hôte » de notre âme… Il est chez vous, vous le logez, vous l’hébergez, vous le gardez…Il faut s’arrêter à cette pensée : je porte l’Esprit-Saint, Il est là dans ma maison, chez moi, jour et nuit, tout le temps… « Ne contristez pas le Saint Esprit ! »

  • 5e jour: L’Esprit Saint engendre la Paix

La Paix...

Avec l’Esprit-Saint, c’est toujours la paix, l’humilité, l’obéissance, et l’attrait de la vie commune.

L’Esprit-Saint engendre la paix, il est le Consolateur par excellence. Il pousse toujours à l’humilité… Tout appel intérieur qui vous porte à l’obéissance, soyez-y fidèles… L’Esprit-Saint vous mènera à vous confondre au milieu des autres pour être celle qui vit de la vie commune… Aimez la vie religieuse telle qu’elle est… Aimez l’esprit de la Congrégation à laquelle vous appartenez…

Esprit-Saint Esprit d’enfance, Esprit qui nous tourne vers Dieu modèle en nous la ressemblance, l’image du Père des cieux.

  • 6e jour: Le don de piété

Le don de piété

Le don de piété, pour vous, c’est un attrait que l’Esprit-Saint vous donne pour Dieu, en tant qu’Il est notre Père.

Votre spiritualité est contenue dans ces deux mots : « Dieu, mon Père » – «et moi, sa petite enfant…» Seul l’Esprit-Saint peut vous révéler la douceur du Bon Dieu… Demandez-Lui cette grâce qui vous montrera Dieu, Père très tendre.

Il est toujours prêt à nous aider, à porter notre croix : « Venez à Moi vous tous qui souffrez, qui ployez sous le fardeau, et je vous referai. »

Demandez au Saint Esprit de déverser à flots en vous son don de Piété…

  • 7e jour: Le don de force

Le don de force

Je viens vous dire de demander au Saint-Esprit le don de Force…Elle le comprenait bien votre sainte Patronne, elle qui disait : « Je ne suis qu’une toute petite âme qui n’a jamais rien pu faire toute seule. »

Recherchez comme sainte Thérèse, ce qu’il y a de plus parfait… Or vous ne pourrez le faire que si vous êtes revêtues de la Force d’En Haut… Demandez, demandez, implorez avec ferveur pour chacune et les unes pour les autres, le don de Force ; vous en avez besoin.

La force surnaturelle est nécessaire pour deux choses surtout : pour souffrir et pour mener à bien les entreprises difficiles. Le Bon Dieu vous donnera la Force d’En Haut à condition que vous la lui demandiez… Vous êtes de toutes petites âmes qui ont besoin à chaque instant que l’Esprit-Saint les anime et les soutienne.

  • 8e jour: L’Esprit d’Amour m’embrase de son feu

L'Esprit d'Amour m'embrase...

Sainte Thérèse dans un de ses derniers cantiques nous dit : « L’Esprit d’Amour m’embrase de son feu… » La Petite Voie est une Voie toute d’amour qui doit conduire à un parfait amour. Sainte Thérèse désirait s’approprier l’amour du Bon Dieu pour l’aimer avec son propre cœur. De là, son acte d’offrande à l’Amour Miséricordieux.

Vous êtes dans l’Église la Société victime de l’Amour Miséricordieux qui s’offre à cette divine ardeur pour en être pénétrée, débordante… « O Dieu qui avez embrasé de votre esprit d’amour l’âme de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, accordez-nous, à nous aussi, la grâce de vous aimer et de vous faire beaucoup aimer. »

J’ai le désir ardent que votre chère Société devienne un foyer d’amour, que vous le communiquiez, que vous le répandiez, que vous le donniez abondamment. Et alors seulement vous répondrez à votre vocation.

  • 9e jour: Vivez en moi, soyez la flamme de mon cœur !

Vivez en moi...

Quand le feu de l’Amour entre dans une âme, il faut qu’il se répande. Un cœur possédé par l’Amour de Dieu ne peut le garder pour lui-même.

Vous parlant comme Fondateur, ma pensée, la voici : c’est que les Oblates doivent cultiver en elles le zèle apostolique et avoir toujours l’intention de profiter de tout ce qui se présente pour sauver des âmes… Vous devez marcher sur les traces de Sainte Thérèse et l’imiter : « Tout ce que j’ai fait, c’était pour faire plaisir au Bon Dieu et lui sauver des âmes. »

Vous pouvez être apôtres et dès maintenant par la prière suppliante adressée au Saint-Esprit : « O, donnez-moi un cœur d’apôtre, ou plutôt, vivez en moi, soyez le ressort puissant qui m’arrachera à mon égoïsme, à mon amour-propre. Soyez la flamme de mon cœur, l’âme de mon âme. »