Loué sois-Tu mon Seigneur !

Septembre est un mois privilégié en ce temps de rentrée. Un temps de communion où l’Eglise nous invite à prier et agir ensemble pour prendre soin de notre Maison Commune et protéger toutes les créatures du merveilleux réseau complexe de la Création de Dieu.

Unissons-nous à cette grande chaîne de prière et de fraternité en faveur de la Création toute entière !

Cette année, pour vivre la Saison de la Création du 1er septembre au 4 octobre 2019, l’Eglise verte met en avant la thématique de la biodiversité avec pour thème toucher, se laisser toucher par la nature, le réseau de la vie”.

Les événements récents en Amazonie confirment à nouveau la gravité de la situation écologique de la planète et l’urgence d’avancer vers une véritable conversion de nos comportements et modes de pensées.

«Je voudrais demander, s’il vous plaît, à tous ceux qui occupent des rôles de responsabilité dans le domaine économique, politique ou social, à tous les hommes et à toutes les femmes de bonne volonté: nous sommes “gardiens” de la création, du dessein de Dieu inscrit dans la nature, gardiens de l’autre, de l’environnement ; ne permettons pas que des signes de destruction et de mort accompagnent la marche de notre monde !». Pape François

« La spiritualité n’est déconnectée ni de notre propre corps, ni de la nature, ni des réalités de ce monde ; elle se vit plutôt avec celles-ci et en elles, en communion avec tout ce qui nous entoure » (Laudato Si’, 216) . La crise écologique nous appelle donc à une conversion spirituelle profonde : les chrétiens sont appelés à une « conversion écologique, qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de leur rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui les entoure » (ibid., 217). Pape François

Tout au long de ce mois de septembre, cultivons l’émerveillement, exerçons nous à poser un regard renouvelé sur la nature qui nous entoure, ce regard qui nous décentre de nous-même. Laissons-nous toucher comme Ste Thérèse par le livre de la nature qui nous parle d’un Dieu Créateur mais aussi de la grandeur de l’homme et de chaque créature aux yeux de Dieu.

Posons des gestes concrets pour apporter notre goutte d’eau et n’oublions pas d’élargir notre prière quotidienne aux dimensions de la Création toute entière !
Pour avancer sur ce chemin de la conversion écologique, ne restez pas seul et rejoignez la Fraternité thérésienne qui va chercher tout au long de cette année 2019-2020 à la vivre en s’appuyant sur la spiritualité de Ste Thérèse !